imv

Zoonoses : quels risques pour l'Homme ?

Les maladies dues à la contraction de zoonoses peuvent avoir des conséquences sur tout personnel étant en contact direct avec les animaux sur les exploitations agricoles. 

D’un point de vue économique, les arrêts maladies du personnel touché peuvent plus ou moins sévèrement impacter les employeurs. Les traitements et les médicaments sont coûteux et certaines maladies doivent être déclarées auprès des autorités de santé publique. 

La transmission des agents biologiques peut se produire via les mains et le matériel, d’un animal à d’autres animaux ou d’une exploitation à d’autres exploitations. Ces conséquences peuvent être dramatiques en terme de biosécurité des exploitations, pouvant aller jusqu’à l’abattage de troupeaux complets. 

Enfin, d’un point de vue sanitaire, certaines maladies peuvent provoquer des nausées et/ou des diarrhées pour les moins graves, alors que d’autres comme la brucellose, peuvent provoquer chez les femmes enceintes des avortements ou des accouchements prématurés.

Afin de se protéger au mieux contre ces risques potentiels de maladies, il est recommandé de porter systématiquement, dès lors qu’il y a contact avec un animal, des équipements de protection individuelle certifiés CE. Ils assurent une protection contre les micro-organismes et donc contre les zoonoses. En cas de présence avérée de virus, il est fortement conseillé de porter un gant d’examen ou de chirurgie par-dessus le gant obstétrique ou de fouille.

Voici les risques encourus par l’Homme suite à la contraction de 4 types zoonoses :

Maladie

Espèces concernées

Nombre de cas par an chez l'Homme

Risques pour l'Homme

Brucellose

Bovin

Porcin

Ovin 

Caprin

500 000 cas dans le monde

Avortements ou accouchements prématurés

Salmonellose

Porcin Volaille

200 000 cas dans l'Union Européenne

Diarhées sévères

Cryptosporidiose

Bovin

Ovin

Caprin

6 000 cas au Royaume-Uni

Déshydratation, fièvre, vomissements et diarhées sévères

Staphylocoque doré résistant à la méticilline

Porcin

Bovin

Volaille

États-Unis : 94 000 cas et 18 000 décès

Union Européenne : plus de 150 000 cas

Résistance aux antibiotiques

imv